La Collaboration Cochrane
Fondée en 1993, la Collaboration Cochrane est une organisation internationale, indépendante, à but non lucratif. Elle a pour objectif d'apporter des informations actualisées de haute qualité sur l'efficacité des interventions en Santé.
À ce jour, elle regroupe plus de 31 000 collaborateurs (professionnels de santé, chercheurs et patients) dans 120 pays. Elle est à l'origine de plus de 5 000 publications.
Son nom fait référence à l'épidémiologiste britannique Archie Cochrane (1909-1988). Il préconisa la synthèse d'informations médicales fondée sur les preuves.
Activités
La Collaboration Cochrane produit et diffuse des revues systématiques sur l'évaluation des intervention en Santé. Ces revues sont publiées mensuellement en ligne dans la Bibliothèque Cochrane (the Cochrane Library). Cette Bibliothèque est le produit principal de la Collaboration Cochrane.
Une revue systématique est la synthèse de toutes les recherches menées pour répondre à une question médicale précise. Elle répond à une démarche scientifique rigoureuse et passe (si les données recueillies le permettent) par une analyse quantitative au moyen d'outils statistiques adéquats.
Organisation
La Collaboration Cochrane est organisée en plusieurs groupes, nommés entités. Chacune de ces entités a des responsabilités et des rôles distincts. Les entités sont indépendantes les unes des autres et fonctionnent selon un principe de réseau non hiérarchisé.
Fonctionnement des entités
Un comité de pilotage (steering group) décide de l'orientation stratégique de la Collaboration Cochrane. Il est formé de membres élus issus de chaque type d'entité.
Les 53 groupes thématiques de revue (review groups) (ex : Lung cancer group) sont composés d’auteurs et d’experts. Les auteurs préparent et mettent à jour les revues Cochrane. Les experts fournissent aux auteurs un soutien dans ce travail. Les groupes se concentrent sur un domaine particulier de la Santé (ex : le cancer du poumon).
Les centres nationaux Cochrane soutiennent les collaborateurs dans leur zone géographique et linguistique. Selon leurs ressources disponibles, certains offrent des formations, apportent une aide pour des traductions ou facilitent les contacts entre les collaborateurs.
Les groupes méthodologiques (methods groups) développent la méthodologie utilisée dans les revues Cochrane.
Les domaines transversaux (fields) se concentrent sur des dimensions plus larges que les problèmes de santé spécifiques traités par les groupes de revues. Les domaines sont principalement : l'organisation des soins (ex : les soins de premier recours), les groupes de patients (ex : les personnes âgées), un type d’intervention (ex : les vaccins).
Le réseau des usagers de soins offre des informations et un forum de discussion en ligne destinés aux patients. Constitué essentiellement de patients ou de leurs représentants, il représente un pont de liaison pour les groupes de patients du monde entier
Le groupe de revue Cancer du poumon (Cochrane lung cancer group)
Ce groupe est basé au Centre hospitalier régional et universitaire et à l’Université de Franche-Comté (Besançon, France) depuis septembre 2013.
Il est cofinancé par l’INCa (Institut national du cancer) et le Centre Cochrane français (Paris). L’IFCT (Intergroupe francophone de cancérologie thoracique) lui apporte également un soutien logistique.